Celestial Stars

Bienvenue Invité, amuses-toi bien aujourd'hui et fais de ton mieux! ♪
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A hide and seek going wrong ? {Solo|Mission}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mikou
Christmas Tears
Christmas Tears
avatar

Alias : The vacuum ancestral =D
Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 23
Surnom : Mystik is my PUF. Wyter, Mikou etc sinon ^^
Localisation : Surement à ma guilde avec Lune


Celestial Card
Nom d'équipe: Fire Glitter Memory
Points Célestes: 30 PC
Membres de l'équipe:

MessageSujet: A hide and seek going wrong ? {Solo|Mission}   Jeu 11 Aoû - 19:33

    Les étoiles scintillaient encore dans le ciel lorsqu’une pokémon au pelage rouge orangé se réveilla. Elle venait de faire un cauchemar et encore sous le choc se mit à regarder autour d’elle. Voir une Goupix et un Chenipan dormir paisiblement à ses côtés sembla l’apaiser grandement. Elle se leva, le front un peu mouillé, et se dirigea vers l’unique fenêtre de la chambre. Sous la lueur des étoiles, son pelage prenait une teinte argenté et l’on pouvait distinguer clairement son identité. A tout point de vu, c’était une Pyroli. Et de toute façon qui serait-elle donc si elle n’était pas cela ? Au bout d’un moment de réflexion, la femelle leva des yeux d’ambre vers les astres qui scintillaient fièrement dans un ciel bleu marine virant presque vers le noir. C’était une nuit magnifique qui s’annonçait à l’horizon …

    Quelques heures plus tard, vers l’aube …

    La Pyroli regardait toujours le ciel et au fur et à mesure celui-ci prenait les teintes rosées, signe d’une aurore nouvelle. Un nouveau jour se profilait à l’horizon, une nouvelle journée qui, elle le sentait, s’annonçait trépidante d’aventure. Un bâillement familier tinta soudain dans ses oreilles de la femelle et celle-ci se retourna, plus gaie qu’il y avait encore quelque semaine. Grâce à Feforêve, une très gentille pokémon, le Chenipan et elle-même étaient parvenu ensemble à sauver la Goupix qui s’éveillait doucement d’une mort certaine, mais la pokémon spectre avait par la suite dû, et ce malheureusement, repartir. Durant ce bref séjour, elle avait tout de même beaucoup parlé avec ses deux camarades et avait apporté à la pokémon au long pelage des informations sur sa sœur, Wyter, une Mentali qui avait été atteinte d’une grave maladie …

    Secouant la tête pour cesser d’y penser, elle salua sa meilleure amie chaleureusement, salut que la concernée lui rendit encore plus chaleureusement et la plus grande des deux pokémons parcouru du regard la pièce avant de tomber sur un carnet, son journal intime, où se lisait un nom en grand et penché puis par-dessous trois nom en plus petit ; Mikou, Lune et Sucre d’Orge. C’était d’ailleurs les noms de chacun des trois pokémons. Le dénommé Sucre d’Orge, Chenipan, dormait toujours, et la chef de l’équipe, celle qui se nommait Mikou et n’était autre que la Pyroli lui avait donné un jour de repos. Oui car il travaillait sans relâche depuis qu’il était entré dans l’équipe et semblait fatigué de toutes ces péripéties.

    Sur un regard entendu, les deux femelles se dirigèrent d’un même pas vers le panneau d’affichage et fixèrent longuement les missions. Finalement, Mikou finit par en proposer une envoyée par un Galopa qui avait apparemment perdu dans le Volcan Ardent son ami, Chartor. Lune hocha la tête en sorte de donner son accord puis les deux amies se détournèrent du reste des missions en sorte de partir. Le temps ne leur manquait pas vraiment mais il valait tout de même mieux partir au plus vite, car qui sait, peut être que la vie de Chartor allait s’évanouir de minute en minute … Cependant, elles tombèrent nez à nez avec une Carabaffe apparemment solitaire. Ce n’était autre que leur nouvelle chef depuis la disparition de l’équipe de Venise, l’ancienne chef. Depuis son arrivée avait eu d’ailleurs lieu diverses changements, et le nom de la guilde avait été changé. Christmas Tears était devenue aujourd’hui Waterfall Mirrors. Comme Mikou et Lune n’avait cependant pas énormément de temps devant elles, elles saluèrent simplement leur chef d’un signe de tête amical avant de traverser la clairière recouverte d’une épaisse étendue blanche comme à son habitude. Au bout d’une dizaine de pas l’imposant portail lui aussi enneigé se dressa devant les deux pokémons qui le franchirent sans même le regarder. Les toutes premières fois, il les avaient surprises mais maintenant qu’elles en avaient l’habitude il ne les faisaient plus guère réagir autant …

    A nouveau quelques heures dans le futur …

    Durant le trajet, aucune des deux pokémons ne prononça une quelconque parole, préférant s’économiser pour la suite. Si elles étaient déjà fatiguées avant même de commencer la mission, que se passerait-il ? Elle serait sans doute ratée et leurs clients alors ? Leur direction était celle du Volcan Ardent, qui était d’ailleurs un peu comme le domaine puisque leur type était Feu, comme les pokémons de ce lieu. Heureusement d’ailleurs que la Pyroli avait préféré donner la journée à Sucre d’Orge car son type à lui ne faisait pas bon ménage avec celui des deux femelles … Certains auraient pu qualifier son alliance avec Mikou et Lune comme « d’idiote » vu leurs différences et pourtant ils étaient bien tous réunis. Pourquoi devraient-ils se séparer après tout, d’après Mikou, c’était ces gens la les idiots. Rejeter les gens à cause des différences n’était qu’une preuve d’idiotie pure, et elle avait décidé que tous seraient les bienvenus dans leur équipe. Personne ne la ferait jamais changer d’avis … Secouant la tête, cette dernière se mit à relire plus attentivement l’intitulé de la mission puis observa le paysage qui défilait devant ses yeux.

    Finalement, au détour d’un sentier apparut une imposante silhouette bien plus effrayante que les lieux où les deux pokémons feu s’étaient déjà rendues, ce n’était autre que … Le Volcan Ardent ! Mikou, contente d’être arrivée après cette longue marche qui avait duré toute la matinée et une bonne partie de l’après-midi retrouva soudain de l’énergie et se mit à courir vers le lieu enflammé, bientôt rejointe par son acolyte. Mais là n’était pas la seule raison de leur empressement, à chaque minute la vie de Chartor, victime de la mission, pouvait s’éteindre menant leur mission à un échec cruel qui leur resterait certainement longtemps dans la mémoire …

    Une dizaine de minute plus tard, le Volcan semblait plus terrifiant que jamais, et une large crevasse dans le mur formait une entrée capable de laisser passer le plus grand et gros des pokémons. Mais le temps manquait aux deux femelles pour observer évasivement ce lieu plus longtemps. Le Chartor en détresse torturait l’esprit de la Pyroli qui se tenait là et de tout cœur elle espérait que rien ne lui était arrivé, qu’elles arriveraient à le sauver s’il était pris au piège quelque part … Finalement, sa partenaire, une Goupix plus petite qu’à la normale et possédant une cicatrice de naissance à l’une de ses pattes, appela d’un prénom la Pyroli, Mikou. La concernée rejoignit la pokémon au pelage marronnée puis elles pénétrèrent enfin dans la crevasse.

    Aussitôt qu’elles furent entrées, une multitude de regards se tournèrent dans leur direction et Mikou put remarquer, assise au centre de l’attention générale, un Galopa qui pleurait. Certainement leur client. Lorsqu’il remarqua à son tour l’arrivée des deux inconnues dans leur lieu de lave, dans ses yeux une lueur d’espoir s’alluma en remplaçant la tristesse. La Goupix, qui se tenait aux côtés de sa partenaire, fit un pas vers celui qu’elles pensaient tout deux comme être leur client et lui demanda alors :

    Est-ce vous qui avaient lancé cet appel à l’aide ? demanda-t-elle au Galopa d’un air et d’un ton tout à fait amical.
    Oui, merci d’être venues, c’est gentil à vous. Comment donc pourrais-je vous remercier ?
    Oh ce n’est rien, nous devrions plutôt nous mettre en route, à la recherche de Chartor, n’est-ce pas, Lune ?


    La concernée qui était apparemment la Goupix acquiesça, toujours l’air amical, et Galopa les remercia encore puis elles se mirent en route sous le regard anxieux et méfiant que les autres pokémons leur jetaient. Mikou surpris même l’un d’eux qui était en train de demander au pokémon qui se tenait à proximité de lui, un Salamèche, s’il était sûr de pouvoir leur accorder sa confiance. La Pyroli à qui il n’avait rien demander le fixa de ses yeux d’une couleur ambre pâle avant d’hocher la tête. Visiblement confus et penaud qu’elle l’est entendue, il baissa le regard aussitôt et préféra s’éloigner en la direction du client.

    Une dizaine de minute s’était écoulé ? Non … Enfin, elles n’en savait rien, ce volcan semblait avoir perdue toute notion de temps …

    Durant ces longues minutes de recherche, les deux pokémons feu tombèrent sur plusieurs Chartor qui se montrèrent pour la plupart agressifs et peu compréhensifs. Ils les menacèrent même en rentrant dans leur carapace puis en tournoyant sur eux même. Lune et Mikou continuaient donc leur route chaque fois en soupirant, déçue de l’animosité palpable de ceux à qui elles adressaient la parole pourtant aimablement et ne proférait aucune menace. Au bout d’un moment cependant un groupe d’une dizaine tout au moins de Chartor croisa leur route et leur donnèrent quelques informations sur un de leur espèce qui les avaient croisé en courant et s’était éloigné. Il leur avait semblait totalement détendu et ils se demandaient bien pourquoi il courait comme cela. Aucun doute pour la Pyroli, c’était bien celui que recherchait leur client !

    Les recherches se poursuivirent donc mais restèrent sans succès jusqu’à présent. De plus, la nuit commençait à tomber et les femelles n’étaient toujours pas rentrées. Alors qu’un peu fatiguées elles poursuivaient leurs recherches, un Chartor surgit soudain devant elle, semblant soucieux et joueur. Il leur demanda si elles avaient croisé par un pur hasard Galopa et ce qu’elle faisait, et Lune lui expliqua tout. Perdant aussitôt son enthousiasme, il sembla sans vouloir avant de s’avancer dans la direction de l’entrée du Volcan où les attendaient certainement leur client.

    Lorsque les trois pokémons y arrivèrent, Galopa les vit aussitôt et fonça à toute allure vers son ami qu’il percuta sans le faire exprès au passage. Celui-ci, d’un air désolé, expliqua tout à celui qui était malheureux encore une minute auparavant et il accepta ses excuses. Après leurs retrouvailles émouvantes, Galopa se souvint des deux « sauveuses » et leur donna une récompense en les remerciant à profusion. Par la suite, il dit à Mikou et Lune qu’elles pouvaient repartir maintenant, ce qu’elles firent aussitôt. Elles ne rentreraient pas avant demain matin si elles se mettaient en route maintenant et préféraient ne pas attendre d’avantage. Sucre d’Orge risquerait de s’inquiéter pour les deux femelles …

    Tout est bien qui finit bien, comme dit-on toujours ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poke-celestia.darkbb.com/t1311-mikou-and-lune-termine#138 http://poke-celestia.darkbb.com/t1312-mikou-and-lune-journal
 

A hide and seek going wrong ? {Solo|Mission}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Celestial Stars :: Zone de RPG :: Donjons :: Volcan Ardent-